Fr | En

PLASMETREC

illustration

Plasma Metal Recovery

 

Partenaires


Durée

5 ans


Mots clés
Recyclage, pyrométallurgie, métaux non ferreux, métaux critiques

 

Contexte

Un axe du projet « Reverse Metallurgy » consiste à développer la technologie de four à plasma en vue notamment de traiter différentes matières secondaires et déchets pour en récupérer des métaux non ferreux dont certains sont jugés critiques pour l’industrie européenne. Des traitements hydrométallurgiques sont réalisés en amont en aval du four afin d’améliorer la qualité des produits.


Objectifs

Une unité pilote sera implantée sur le site d’Hydrométal à Engis. Le cœur du pilote sera constitué d’un four et de son traitement de gaz.  D’autres équipements de préparation et de concentration des métaux seront également installés.

Différentes matières contenant des métaux non ferreux seront étudiées au CRM. Celles qui présenteront un intérêt technico-économique seront traitées dans l’unité pilote en vue d’évaluer la faisabilité du traitement.

Carmeuse mettra à disposition son expertise en lavage de gaz et l’ULg son savoir-faire en caractérisation minéralogique des matières.

L’objectif sera, d’une part, d’adapter et d’optimiser le fonctionnement du pilote aux différentes matières testées et, d’autre part, d’identifier un maximum de matières pouvant alimenter une unité industrielle dans le futur.


Résultats

Pour Hydrométal, cette unité pilote pyrométallurgique constituera la première étape d’un développement stratégique qui viendra consolider l’activité existante axée sur la séparation de métaux par voie chimique. En récupérant des métaux considérés comme rares et critiques, tels que l’indium, le germanium, le cobalt, les terres rares, …, Hydrométal permet d’éviter leur mise en décharge préservant ainsi les ressources naturelles.

La recherche permettra aux partenaires de développer leurs expertises respectives dans le domaine du traitement de matériaux complexes contenant des métaux non ferreux.